Salpingographie sélective et recanalisation tubaire

 

De quoi s'agit-il ?

La salpingographie sélective, avec ou sans recanalisation, est un acte diagnostique et thérapeutique qui consiste à opacifier directement la trompe avec un produit visible aux rayons "X" et, en cas d'obstruction, de la « déboucher ».La réussite est obtenue dans 80% des cas.
La salpingographie sélective se montre plus efficace et moins agressive que la cœlioscopie.
 

Dans quels cas doit-elle  être réalisée ?

  • lorsqu'une ou deux trompes ne sont pas visualisées lors de l'hystérosalpingographie.
  • quand une coelioscopie visualise une trompe saine mais sans perméabilité à l'épreuve au bleu.

Le déroulement de l'examen:

Au cabinet de radiologie, après avoir expliqué l'examen a la patient et obtenu son consentement.
L'examen est guidé par une radioscopie qui utilise les rayons "X".
 

La durée de l'examen peut varier entre 15 à 45 minutes.
Il commence par un examen gynécologique.
Il est précédé d'une toilette antiseptique de la vulve et du périnée.
Un spéculum est mis en place, un petit tube en plastique est introduit par le col dans l'utérus.
Le ressenti est le même que lors de la réalisation d'un frottis.
L'extrémité du tube est placée en face de l'orifice de la trompe.
 

L'injection du produit visible à la radio est réalisée. La seule pression permet souvent de déboucher la trompe et de la visualiser. Si celle-ci reste oblitérée, un petit fil souple est introduit dans la trompe pour essayer de la désobstruer.

Quels sont les risques de l'examen ?

les incidents les plus couramment rencontrés sont :

  • Des douleurs pelviennes.
  • De faibles saignements dans la journée qui suit la réalisation de l'examen.

Des risques très rares peuvent survenir :

  • Un malaise passager, le réveil d'une infection génitale, une allergie aux produits de contraste.
  • Exceptionnellement (moins de 2 à 4% des cas), une perforation de la trompe, à priori sans gravité.

Bénéfices et limites :

Cet examen permet d'obtenir au moins une trompe perméable dans 80% des cas, évitant ainsi une anesthésie et une cœlioscopie. Dans 25 à 39% des cas, une grossesse survient dans les mois qui suivent.

Cet examen comme toute exploration radiologique n'est pas sûr à 100 %. Des lésions peuvent ne pas être détectables par cette technique radiologique. Au cours de l'examen, tout sera mis en œuvre par le médecin radiologue pour obtenir la meilleure efficacité diagnostique et thérapeutique.

Ce que vous devez faire :

Certains antécédents médicaux pourront nous amener à vous prescrire une prémédication, à reporter la date de l'examen ou encore, beaucoup plus rarement, à l'annuler. N'hésitez pas à fournir tous renseignements qui vous paraîtraient importants et à nous informer de toute maladie sérieuse.

Votre rendez-vous sera fixé entre le 6eme et le 12 ème jour du cycle : après les règles et avant l'ovulation.

Un traitement antibiotique préventif vous est prescrit pour une durée de quelques jours. Il est à commencer deux jours avant et doit être poursuivi deux jours après l'examen. Evitez de vous exposer au soleil durant ce traitement.

 

Un dosage de béta H.C.G. (test de grossesse) doit être réalisé 2 jours avant l'examen.

 

Avant la prise de rendez vous, posez vous les questions suivantes :

 

  • Avez-vous présenté une réaction au produit de contraste utilisé ? Nous le signaler! une consultation d'allergologie sera programmée afin de déterminer à quel produit vous êtes allergique.

 

  • Avez-vous une infection  génitale? Elle devra être traitée au préalable.

 

 

Apportez le jour de l'examen :

 

  • la prescription de votre médecin.
  •  le dossier radiologique en votre possession
  • Le résultat du dosage de béta H.C.G. réalisé 2 jours avant l'examen.
  •  50 ml de produit de contraste qu'il faut acheter à l'avance.
  •  une serviette hygiénique

 

Conseils et Recommandations:

 

  •  Prenez normalement votre traitement si vous en suivez un.
  • Mangez normalement.
  • Venez la vessie vide.

 

Après votre retour à domicile :

Si des manifestations inexpliquées vous inquiètent dans les suites de l'examen, tels que des saignements importants, des douleurs ou une fièvre, vous devez contacter votre médecin traitant ou le radiologue.

 



Réferencé sur www.clictout.com - ClictoutDEV - Tous droits réservés [XERUS - 2013] - Mentions légales - Plan du site - propulsé par E-majine